À la rencontre de Kamel

January 16, 2019

Derrière ce sourire timide se cache un homme animé par ses passions. A 43 ans, Kamel a déjà vécu beaucoup de choses. Après une formation dans la restauration, il travaille pendant 18 ans en tant qu’ambulancier à Tours. Un métier exigeant qui a fini par l’épuiser à la fois physiquement et mentalement.

C’est pourquoi Kamel se réoriente et débute une toute nouvelle vie en prenant une licence de taxi. Mais il souhaite très vite être autonome, devenir son propre patron et pouvoir ajuster ses horaires comme il l’entend.

Un nouveau changement s’opère : Kamel devient auto-entrepreneur et part travailler à Paris afin d’élargir son horizon et découvrir une nouvelle ville. Après sept années d’activités, il devient partenaire chauffeur Txfy. Pourquoi ce choix ? “Chez Txfy, le chauffeur est mis en valeur, il est respecté.”

Il passe donc ses semaines de travail loin de sa famille, dans un appartement qu’il a déniché grâce à une rencontre faite dans sa voiture, et retrouve ses proches le dimanche soir.

Un rythme intense du mercredi au dimanche qui lui permet de réaliser en moyenne cent courses par semaine. Mais Kamel n’est pas motivé par l’appât du gain, loin de là. “J’adore emmener des gens, j’adore discuter avec des clients, apprendre des choses.”

Et il n’hésite pas à être présent pour ses clients et à les conseiller lorsqu’il sent qu’ils en ont besoin. Il a notamment été marqué par un épisode fort. “J’emmenais une jeune femme qui venait de perdre son petit copain. De fil en aiguille, je comprends qu’elle souhaite en finir. Alors pendant tout le trajet, j’ai parlé avec elle, je lui ai dit que j’étais à son écoute. Dans mon métier d’ambulancier, j’étais souvent confronté à ça. Je l’ai donc amenée dans un centre spécialisé, et lorsque nous sommes arrivés, elle était déjà plus apaisée. Cela m’a beaucoup marqué.”

Dans un registre différent, Kamel est souvent témoin de conversations caucasses : “J’entends souvent des discussions téléphoniques sur la vie plutôt intime des clients. On devrait écrire un film, c’est les feux de l’amour ! Cela me fait rigoler.” Mais devant ses passagers, il reste impassible et tout ce qu’il entend demeure confidentiel et ne sort pas de la voiture.

Pour Kamel, chaque client est bien plus qu’une course. Ce sont autant d’histoires différentes qu’il aime découvrir lors de leurs échanges.

La rencontre est au coeur de son métier, mais pas seulement. Conduire fait partie de ses passions, alors s’il a un conseil à donner à des chauffeurs débutants, c’est bien celui-ci : “Il faut tenir sur une longue durée et aimer conduire. Un chauffeur doit aimer conduire, c’est la base.”

Des passions, Kamel en a plusieurs. Il est entraîneur d’arts martiaux et a été six fois champion de France de karaté. La maîtrise de soi est une qualité qu’il utilise au quotidien : “Je reste très calme en toute situation.”

Mais Kamel est aussi un mordu d’équitation. Il en fait depuis qu’il est enfant et a effectué son service militaire dans la cavalerie à Saumur, entouré des meilleurs. Il est aujourd’hui l’heureux propriétaire de deux juments, un pur-sang anglais et un pur-sang arabe et s’entraîne le lundi et le mardi quand il rentre chez lui. “Je me repose et je vais faire du cheval. Cela me permet de décompresser.”

En parallèle de toutes ses activités, il possède un bar qu’il gère avec son frère et qui lui permet de mettre en pratique sa formation initiale, dans la restauration.

Kamel a donc une vie bien remplie et il ne compte pas s’arrêter là.
Son projet ? Devenir chauffeur et garde du corps de personnes VIP, ce qui lui permettrait de lier deux de ses passions : la conduite et les arts martiaux.

Alors si vous commandez un Txfy et que vous avez la chance d’avoir Kamel pour chauffeur, vous pourrez en apprendre encore plus sur lui !

Recent posts